FLEUR DE LUNE SAINT BARTS - REVUE DE PRESSE/ PRESS REVIEW
FLEUR DE LUNE       - MAISON ET TABLE D'HOTES DE CHARME A ST BARTH
 

Articles de Presse :
 
- ARTRAVEL N° 37 - DOSSIER BalaDe À St-BartH
HOTELS 
Fleur de Lune Sans aucun doute l’adresse la plus typique de l’île, Fleur de lune est un hôtel de charme qui se découvre comme un cocon aux accents tropicaux. Dans une atmosphère intime et conviviale, on appréhende cette vaste maison comme si l’on rentrait chez soi. Développées, agencées et décorées avec soin par Maryse – une merveilleuse antillaise qui sillonne les routes de l’île pour véhiculer ceux qui comptent à bord de sa voiture feutrée – les chambres dévoilent un côté magique propre aux rêves d’en- fance. Intemporelle, la décoration fait cohabiter des lits doubles en bois sombre rehaussés d’une moustiquaire éthérée et des lits d’enfants tapis dans les combles comme une invitation à déclencher une bataille de polochon à l’insu des parents ! Ce qui est certain, c’est que la luxueuse impression d’être aux antilles transparaît à travers chaque angle de vue : au bord de la piscine, sous la moustiquaire, au contact de la végétation luxuriante, réunis autour d’un ti’punch ou d’un plat créole de bienvenue... Fleur de lune est une adresse authentique qui n’a rien à envier aux hôtels de grand luxe. Située de surcroît à dix minutes à pied de la plus belle plage de l’île,  Grande Saline
+590 (0) 590 27 70 57 www.saintbarthgitefleurdelune.com 
   artravel
artravel 165Ballade à SAINT BARTHfile://localhost/Users/iMac/Desktop/BACKUP%20TRANSCEND/Balade_St_Barth_Artravel_Fev-mars_2011..pdf

 
- TELE MATIN : VENDREDI 21 JANVIER 2011 TF1 - Voyages et découvertes avec Marie Dominique PERRIN
 
LA VOIX DU NORD :file://localhost/Users/iMac/Downloads/une_CPA_CPA_REDAC_18_11_12_14%5B2%5D.pdf
TOURISME / ANTILLES FRANÇAISES Le visage méconnu de « Saint-Barth » LA VOIX ANNONCES DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2012 LA VOIX ANNONCES DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2012 www.lavoixannonces.com 14 www.lavoixannonces.com 37 Saint-Barth, l’île des stars
du show business et des milliardaires du monde entier... mais pas que !
Les habitants de ce petit bout de France, où la nature est encore magnifiquement bien préservée, sont las de la mauvaise image que les médias ne cessent de renvoyer. Ce minuscule rocher de 21 km2 reste le paradis des amoureux avec ses plages fabuleuses, ses lagons magnifiques et son incroyable douceur de vivre... Luxe, calme et volupté. Saint-Bar- thélemy est LA destination qui fait rêver... Les Américains les pre- miers puisqu’ils représentent un peu plus de 85 % des touristes, sé- duits sans doute par la french touch, mais aussi par les statisti- ques de l’île : zéro délinquance et zéro criminalité... Un petit coin de France qui n’est pas qu’un paradis (fiscal) pour milliardaires. Une image que les habitants et les pro- fessionnels de l’île travaillent d’ailleurs d’arrache-pied à chan- ger.Et il est vrai qu’avec ses quatorze plages de sa- ble blanc impeccables, sa haute gas- tronomie, ses paysages à couper le souffle, sa faune sauvage - et ses produits détaxés -, Saint-Barth a beaucoup à offrir, pour qui se donne la peine d’aller au-delà des apparences et des préjugés. Avant de partir.- Quelle que soit la saison, les températures descen- dent rarement en dessous de 25 ̊. Mieux vaut également éviter la pé- riode des cyclones (août, septem- bre, octobre). Pour les « Saint- Barth », mai et juin, ainsi que no- vembre sont des mois propices à « la douceur de vivre ». Gare aux moustiques : prévoir de bons écrans de protection car ils sont co- riaces et nombreux dans certaines zones. Côté transport, ne comptez pas dé- couvrir l’île à pied (sauf via les ran- données dans les sentiers privés, lire par ailleurs). En effet, les routes sont très étroites, en mauvais état et ça grimpe comme en Haute-Sa- PRATIQUE tourisme@lavoixdunord.fr Y ALLER L’île est située dans la mer des Caraïbes à 230 km au nord de la Guadeloupe, 30km de Saint- Martin (et 8 000 km de Paris). Deux saisons se distinguent : la sèche (de novembre à mai) ; la pluvieuse (l’hivernage) de mai à novembre. La saison cycloni- que : la période d’hivernage. EN AVION Avec Air Caraïbes qui propose de- puis l’aéroport de Paris-Orly jus- qu’à Saint-Martin, 3 vols par se- maine (mardi, jeudi, samedi). Côté : 690 € un A/R en basse sai- son. Plus d’infos sur www.airca- raibes.com À Saint-Martin, taxi jusqu’à la ma- rina, et transfert en ferry (45 mn) jusqu’à Saint-Barth via le Great bay express (45 € environ A/R) ; sxmferries@caribserve.net Sur place, location d’un véhi- Entre randonnées et sports nautiques : des activités pour tous les budgets !
Si à Saint-Barth bien dormir et cule : Hertz, infos www.hertzstbarth.com MONNAIE sur bien manger sont des priorités, il est tout aussi facile de se dé- tendre et de s’amuser. Un petit détour par le musée (à Gustavia, à côté de l’Hô- tel de la collectivité) s’impose aussi pour mieux comprendre l’histoire de l’île. Les amateurs de sports nau- tiques seront comblés : les hôtels dispose de matériel de snorkeling. Le top du top : l’excursion catama- ran proposée par Jicky Marine ser- vice:2h30dedétenteetdebon- heur garanties à bord d’un catama- rande42ft.Avecunpeude chance, les tortues (espèce proté- gée) vous accompagneront jusqu’à votre destination : l’une des trois ré- serves marines protégées réperto- riées (excursion 55 €/75 € par per- sonne). Enfin, les massages et spa sont largement plébiscités, notam- ment ceux de la ligne de cosméti- ques de l’île, La ligne Saint-Barth qui propose au public des visites de l’usine. À noter le massage aux co- quillages chauds, spécialité de la case Sérenité de l’hôtel Le Toiny... Un délice ! 
– Les cosmétiques de Ligne Saint-Barth : www.lignestbarth.com L’île, d’une superficie de 21 km2, mesure 9 km de long sur 4 km de large. Il est possible de relier les extrémités en à peine 20 minutes (sauf circulation en haute saison). La gastronomie est un des points forts de l’île. Il existe de très bonnes tables à des prix accessibles. L’euro bien sûr puisque l’île est française, ainsi que le dollar US. SE LOGER -  Maison et table d’hôtes - un concept peu développé sur l’île mais qui a ses adeptes : Fleur de lune(cottageàpartirde130 €la nuit) ; quartier de Grande Saline ; www.saintbarthgitefleurde- lune.com -  Le Restaurant des pêcheurs de l’hôtel Sereno, situé à Grand cul de sac ; www.lesereno.com
RENSEIGNEMENTS Comité territorial de tourisme de l’île de Saint-Barthelémy, Gusta- via, quai du Général-de-Gaulle, 97133 Saint-Barthélemy, info@saintbarth-tourisme.com Pour se loger : de nombreuses villas sont proposées à la location. Certaines peuvent at- teindre des sommes astronomi- ques, jusqu’à 400 000 € la semai- ne... Mais il existe une bonne alter- native : l’hôtellerie, pour tous les goûts et tous les budgets. Le must.- Saint-Barth reste pour un certain nombre de touristes le voyage d’une vie. Aussi, beaucoup font le choix de casser la tirelire pour s’offrir ce qui se fait de mieux. L’hôtel travaille avec les professionnels de l’île et propose à ses clients un large panel d’activités. Une atten- tion toute particulière est portée sur l’aspect détente : une gamme de soins et de massages sont propo- sés en collaboration avec la ligne de cosmétiques Saint-Barth - par ailleurs seule véritable production locale puisque rien ne pousse sur ce petit rocher de 21 km2. La gastronomie est un autre des points forts de l’île. Si les chefs ex- cellent dans la cuisine française, l’héritage créole est souvent très présent. Dans ce registre,  Pour l’ambiance.- Si l’on excepte la période des fêtes de fin d’année, les visiteurs choisissent Saint-Barth da- vantage pour le calme, la détente et la sérénité (et sa nature ultra pré- servée) que pour ses nuits de folie. Cependant, il existe des lieux fes- tifs : le Tom beach, situé dans la baie de Saint-Jean, est incontourna- ble à plus d’un titre. D’abord pour sa proximité avec l’aéroport (le plus petit et l’un des plus dange- reux au monde) et son ballet de jets privés, mais aussi pour ses soi- rées du vendredi et son célèbre bar dédié aux âmes solitaires. Familles.- Il n’existe pas de structu- res spécialement dédiées aux en- fants (pas de crèche ni de garderie) mais les hôtels proposent tous ou presque des prestations baby sit- ting. Pour les plus grands, les possi- bilités sont multiples et essentielle- ment nautiques : snorkeling, jet ski, voile, rando, surf, à des tarifs tout à fait accessibles. Des balades agréables sont à faire, en famille, dans les petits villages de l’île. Co- rossol et son petit port de pêche où les femmes, en robe traditionnelle, s’adonnent encore le dimanche à la vannerie, vaut le détour. Enfin, c’est moins connu, mais tout au long de l’année l’île accueille des événements culturels et sportifs de renommée. Prochains rendez- vous à ne pas manquer : le carna- val en février, les Voiles de Saint- Barth et le Festival du film en avril (l’agenda complet sur www.saint- barth-tourisme.com). Incontournable : l’excursion catamaran 
 Saint-Barth,